show-image

Jean Chazal

Après avoir exercé depuis 1931 les fonctions de juge, de substitut puis de procureur dans différents tribunaux auvergnats puis à Nevers, Jean Chazal se trouve en 1943 détaché par le ministère de la Justice auprès du Dr Grasset, secrétaire d’Etat à la Santé et à la Famille, pour diriger la coordination des administrations concourant à la « sauvegarde » de l’enfance déficiente et en danger moral. Délégué au Tribunal de la Seine en 1944, il devient l’un des tout premiers juges des enfants en 1945, puis président de l'ARSEA en 1954.

Dans son entretien, Jean Chazal retrace la création et l’évolution de l'Éducation Surveillée des années 1940 aux ordonnances de 1958, tout en s’arrêtant sur certaines problématiques : les difficiles relations entre structures administratives et structures judiciaires, le rôle des juges des enfants dans la prise en charge des mineurs délinquants, mais aussi les conséquences des dérives bureaucratiques.

Episodes

1. La sauvegarde de l’enfance entre 1940 et 1950 : liaisons et rôles des ministères de la santé publique, de la justice et de l’éducation nationale
Show Details13min 8s
2. La création d’une coordination régionale des associations de sauvegarde, des écoles d’éducateurs spécialisées et des centres d’observations régionaux
Show Details9min 5s
3. Le mouvement « moral » issu du Conseil Technique de 1943 ou comment « sortir de l’esprit paternaliste des œuvres privés »
Show Details8min 31s
4. La création des « juges des enfants » en 1945 et les débuts de l’association régionale de sauvegarde de Paris
Show Details5min 3s
5. Retour sur les liens idéologiques des personnalités du Conseil Technique de 1943 avec le régime de Vichy
Show Details9min 38s
6. Idées et influences du modèle des centre régionaux d’observation et de triage : la recherche d’une unité entre service public et service privé
Show Details7min 35s
7. Les premières associations internationales d’éducateurs et de juges des enfants
Show Details1min 55s
8. Le « problème de l’enfance inadaptée » avant la guerre : les premières initiatives face à la « force d’inertie » des bureaucraties
Show Details2min 37s
9. Le Docteur Grasset, secrétaire d’Etat-ministre à la Santé et à la famille en 1944
Show Details2min 28s
10. A propos des manœuvres d’ intégration de la sauvegarde de l’enfance dans l’appareil d’Etat à la veille de la Libération, l’équilibre entre privé et public face à la « pesanteur » du régime de vichy
Show Details2min
11. L'évolution des problèmes de financement des établissements de sauvegarde de l'enfance
Show Details4min 20s
12. Les politiques publiques des « hommes nouveaux » de l’après-guerre : de Louis Le Guillant à Bernard Lory
Show Details12min 42s
13. 1947, une année charnière : les remplacements du MRP, la naissance des unions nationales et les nouvelles questions judiciaires
Show Details7min 22s
14. Bilan sur les problèmes posés tant par « l’idéologie paternalisme des œuvres privées » que par « le particularisme des administrations centrales »
Show Details14min 23s
15. Réflexions finales sur l’apport de ce témoignage autobiographique
Show Details3min 24s